Ligament latéral interne (collatéral médial)

Mise à jour le 23 novembre 2018

 

anatomie genou

A chaque degré de flexion de votre genou correspond un paquet (faisceau) de fibres responsables de la stabilité pour ce degré de flexion.

Lors d'une torsion, les fibres sous tension vont se rompre si la tension devient trop importante. Dans les accidents de sport sans contact,comme le ski, où le traumatisme n'est pas "appuyé", la rupture est partielle : elle entraîne une laxité en flexion qui disparait en extension. entorse du genou avec rupture du ligament latéral interneentorse du genou avec rupture du ligament interne et du ligament croisé antérieurSa cicatrisation ne nécessitera pas le plus souvent de chirurgie car les fibres adjacentes à celles rompues vont servir " d'attelle" pour sa cicatrisation.

Le traumatisme peut être "appuyé" dans les sports avec contact comme le foot par exemple et les lésions peuvent être plus importantes.

L'atteinte du ligament latéral interne doit toujours faire rechercher une lésion du "pivot central", c'est à dire des ligaments croisés antérieur ou postérieur.

Le traitement

Un traumatisme "non appuyé" (ski) entraine la rupture des fibres sous tension avec respect des fibres adjacentes; il n'y a pas ou peu de laxité et uniquement en flexion. Cette entorse pourtant bénigne peut rester douloureuse longtemps:

Des douleurs au niveau de l'insertion haute de ce ligament latéral interne sont dùes aux fibres non rompues mais étirées lors de l'accident.

Elles peuvent rester inflammatoires et douloureuses pendant quelques semaines voire plus et nécessiter un traitement prolongé.

Un traitement local par patch autocollant d'anti-inflammatoire peut être utile; une infiltration est nécessaire si les douleurs empêchent les exercices de rééducation (en particulier, si les douleurs empêchent de laisser plier le genou).

Traitement le plus souvent fonctionnel de la lésion du LLI :

Port d'une genouillère ligamentaire avec de petits renforts latéraux n'empêchant pas les mouvements de flexion/extension (le genou peut plier) pendant trois semaines jour et nuit puis trois semaines dans la journée, soit six semaines. (Gardez-la : vous serez heureux de la remettre quelques temps lors de votre reprise des sports).

En marchant la jambe raide pendant une quinzaine de jours tout en travaillant votre quadriceps et votre flexion avec les exercices habituels

Traitement éventuellement chirurgical d'une lésion associée d'un ligament croisé antérieur dans un deuxième temps après cicatrisation du LLI. L'association d'une rupture du ligament interne à une rupture du ligament croisé postérieur pousse à opérer les deux ligaments. (voir ligament croisé postérieur.

La rupture isolée du LLI

Isolée car sans rupture associée d'un ligament croisé , elle est RARE mais souvent chirurgicale.

La luxation du genou

Elle est définie par la perte de contact persistante du tibia et du fémur

C'est le résultat de la rupture de plusieurs ligaments et elle nécessite une prise en charge globale et urgente dans la mesure où peut co-exister une lésion associée des vaisseaux (artère, veine et nerf).