Sommaire Genou

Les ligaments

Les Symptomes

Rotule douloureuse

Entorses

Accidents de ski

Rééducation

Site du Docteur Jean Etienne PERRAUDIN sur la chirurgie du genou
 

Fonctionnement du genou

La douleur (qu'elle soit chronique ou aigue après un traumatisme), le gonflement du genou provoquent une perte rapide de volume du muscle de la cuisse (amyotrophie du quadriceps) dans la mesure où le patient évite de se servir du membre douloureux.

Il est interessant de comprendre la conséquence de cette perte de force musculaire. Le genou est maintenu entre des muscles fléchisseurs et des muscles extenseurs. De leur équilibre dépend la stabilité du genou en position debout : la faiblesse du quadriceps peut entrainer un dérobement, un lachage du genou : une flexion du genou.

examen du genoufonctionnement du genou 3
fonction du genou
1
2
Un bon exercice pour comprendre le fonctionnement du genou :
Allongé sur le dos, vous prenez votre cuisse avec vos mains et vous la tenez verticale (voir sur la photo1).
De cette position, vous allongez votre jambe en maintenant votre cuisse verticale avec vos mains.
Plusieurs possibilités :
- vous allongez facilement votre jambe vers le haut (photo3)
- vous obtenez le même résultat avec un gros effort (photo3)
- vous n'y arrivez pas et votre jambe reste fléchie malgré tous vos efforts.
(photo 2)
fonctionnement du genou
Si vous allongez bien votre jambe, c'est qu'il existe un bon équilibre entre le muscle quadriceps en avant (qui allonge la jambe en se contractant et les muscles et tendons ischio-jambiers en arrière (qui fléchissent le genou en se contractant)
Dans le cas contraire, vous ne pouvez tendre votre jambe correctement exercice fait apparaître une raideur nette de vos ischio-jambiers
Cette raideur entraîne d'une part une perte de force de votre quadriceps : sa contraction se heurte à celle des muscles ischio-jambiers tirent dans l'autre sens.
En assouplissant, en étirant les tendons et muscles ischio-jambiers vous allez augmenter relativement la force de votre muscle et lui permettre de se développer.
D'autre part cette contraction inefficace entraine une pression exagérée sur le cartilage de votre rotule : le quadriceps s'attache sur l'os rotulien ;cet os est recouvert de cartilage dans la zone où il glisse sur le cartilage du fémur. Si la pression est forte, le cartilage sera soumis à des pressions importantes et risque de s'abîmer plus rapidement. Vous pouvez diminuer la pression sur le cartilage de votre rotule en assouplissant vos ischiojambiers.
Ces lésions du cartilage(chondropathie) peuvent être mises en évidence par des examens tel une IRM ou mieux l'arthroscanner. Mais ceci n'a que peu d'intérêt en pratique.

Ceci permettra d'avoir un meilleur équilibre et de diminuer la pression sur le cartilage, quelque soit les lésions.
Pour vous améliorer la fonction de vos genoux, la meilleure chose à faire est d'étirer ces tendons ischio-jambiers et de renforcer votre quadriceps .

Comment ?
1/ Vous êtes debout, vous posez le pied sur une table à la hauteur que vous décidez. Vous êtes relâché, vos muscles sont décontractés et il ne doit pas y avoir de douleur.
En gardant le dos droit, vous avancez la poitrine vers l'avant, jusqu'à provoquer un étirement des tendons sous la cuisse qui se révèlent par une douleur.
Vous pouvez gérer l'intensité de la douleur en vous penchant plus ou moins. Vous pouvez masser ces muscles de votre cuisse avec vos mains.
Cet exercice est à répéter autant de fois que vous le désirez mais de façon régulière.
Par exemple, chaque matin à gauche et à droite, 1 minute vous êtes pressé, 5 minutes vous avez le temps, pendant les 50 ans qui viennent.

Vous avez tout le temps pour prendre cette habitude : si vous ne le faites pas maintenant, vous aurez toujours le temps de repenser à ce problème et de vous y mettre.

2/ Le travail de vos muscles quadriceps. Le meilleur moyen pour le réaliser est le travail personnel en piscine en réalisant des battements sur le dos, sans les bras.
Vous pouvez utiliser de petites palmes (en vente dans les magasins de sport) si la piscine l'autorise. Ceci permettra un mouvement plus régulier.
Il est normal qu'il soit difficile d'avancer en ne faisant que des battements de pied sans les bras. C'est en vous entraînant petit à petit que vous obtiendrez de bons résultats.

Docteur Jean Etienne Perraudin (page revue le 23 10 2017)