Google Rééducation après ligamentoplastie du ligament croisé antérieur sous arthroscopie avec didt
Chaque page de ce site est écrite par le Dr. J.E. Perraudin : date de mise à jour : 5 mars 2017

Infos sur la Chirurgie du genou : Site du docteur J.E. Perraudin

 

plan du site du dr perraudin

plan du site

pour contacter le dr perraudin, Paris

Le ligament croisé antérieur

La rééducation post-opératoire

Ligament croisé antérieur

Anatomie du ligament croisé antérieur

Rôle du ligament croisé antérieur

Mécanisme de rupture : l'entorse.

Conduite à tenir devant une entorse de genou .

Diagnostic de la rupture du ligament croisé antérieur

Conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur

Faut-il se faire opérer?

Préparer son intervention

Principe de la ligamentoplastie

Les différentes greffes

ligamentisation de la greffe

Les deux faisceaux du LCA

Technique chirurgicale détaillée

L'intervention de Lemaire et la ténodèse externe

L'intervention en un seul jour : en Ambulatoire

La rééducation post-opératoire

Complications de la chirurgie du LCA

 

 

 

 

 

 

 

Notez

  • que la greffe du ligament ne craint rien lors des exercices proposés
  • que je pose en fin d'intervention en salle d'opération
    • un bandage élastique sur votre jambe du pied à la cuisse (video)
    • et la genouillère réfrigérante et compressive (ne pas oublier de les apporter à la clinique)

Votre Rééducation commence dès votre réveil de l'intervention

Réveil du quadriceps dès votre réveil (je vous le rappèlerai) : Contractez le muscle de votre cuisse (quadriceps) en appliquant fermement votre genou sur le drap du lit (exercice de l'écrase-coussin sans coussin...) ; maintenez quelques secondes (3-5 au début) puis relâchez. C'est en essayant souvent que vous arriverez à un résultat.

Une fois dans votre chambre, le kinésithérapeute vous aidera et vous vous mettrez debout et ferez vos premiers pas avec le genou bien verrouillé en appuyant sur votre jambe opérée . (vidéo)

Vous sortez le soir comme prévu si vous allez bien.

Une fois rentré(e) chez vous,

  • vous vous recouchez ( même si vous êtes en pleine forme...) et
  • prenez SYSTÉMATIQUEMENT les médicaments prescrits et ce pendant les 24 premières heures
  • continuez vos "écrase-coussins sans coussin"
  • glacez votre genou en utilisant la genouillère et le pack que vous avez dû laisser au congélateur comme proposé.

Dès le lendemain, vous faites les exercices proposés sur la doc que vous a remise mon assistante et vous me tenez au courant au fur-et-à-mesure

La marche

Marchez régulièrement, dès le lendemain ( = quelques pas au début !) en augmentant progressivement le nombre de pas.

Marchez le genou verrouillé, c'est-à-dire tendu par la contraction de votre muscle de cuisse . (vidéo)

Si votre genou est douloureux lorsque vous essayez de marcher, la première chose sur laquelle il faut porter votre attention est LE VERROUILLAGE du genou; ce qui fait mal, c'est le genou qui ne tient pas ; tenez le !

Pour les douleurs,

Le traitement par les médicaments prescrits doit être systématique pendant les 24 premières heures.

Ensuite, vous continuez l'anti-inflammatoire (kétoprofène) le soir pendant 5 soirs et vous prenez les autres médicaments à la demande en fonction de vos douleurs. Notez que le tramadol est plus puissant que le codoliprane (paracetamol et codéine), que le codoliprane est plus puissant que le paracetamol.. En général, la dose de médicament diminue nettement dès le deuxième jour post opératoire (d'après les témoignages des patients opérés).

Le glaçage doit être pluri-quotidien et d'autant plus fréquent que votre genou est gonflé et/ou douloureux. Utilisez la genouillère et gonflez la au maximum pour avoir le meilleur effet (c'est vous qui gonflez la genouillère) . Ou appliquez une poche de glace dans un torchon sur votre genou si vous n'avez pas la genouillère.

Vos objectifs :

  • votre premier objectif doit être de marcher avec le genou verrouillé en extension (jambe raide), avec appui total sur le membre opéré
  • le second est de vous entrainer à laisser votre genou plier avec l'exercice adapté (video)

N'hésitez pas à me joindre ...

Vous ne devez pas vous inquièter de la difficulté éventuelle à retrouver votre rythme de sommeil ; c'est assez banal après une anesthésie.

Important : il est habituel qu'il apparaisse vers le 3-5 ème jour, une ecchymose ("un bleu") sur votre peau derrière la cuisse puis derrière le genou et le mollet voire la cheville . C'est lié à l'hématome musculaire lié au prélevement dans la cuisse. Le bleu va descendre, glisser "sous la peau" plus vous serez debout. Ce bleu peut être douloureux et nécessiter la prise de médicaments.

LA SUITE

Les deux premières semaines

Vous ferez votre rééducation à la maison en vous basant sur le doc

Vous devez me tenir au courant des difficultés rencontrées au fur et à mesure.

Je vous revois deux semaines après l'intervention pour vérifier le genou et sa cicatrisation; si l'évolution est habituelle, vous pourrez aller à la piscine (petit bassin ..) pour marcher dans l'eau et faire des battements et du mouvements de pédalage en vous aidant d'une frite. (vous permettra entre autres d'améliorer la flexion et passer de 90° à 130 facilement)

En pratique, il est probable que je vous proposerai de NE PAS faire de rééducation chez un kinésithérapeute si vous avez atteint vos objectifs ( = si vous avez bien fait vos exercices et tenu au courant en cas de difficultés) .

L'aide du kinésithérapeute sera par contre utile si vous avez des difficultés +++. Quelques séances (1 à 10) suffisent alors en général . (il n'est pas normal que des exercices de kiné provoquent des douleurs ; tenez moi au courant!)

Vous remarquerez que je ne parle pas ici de centre de rééducation . Cela me parait totalement inutile à cette période.

Rappel : l'objectif de cette période post-opératoire (à J+ 6 semaines) est de retrouver

  • un genou sec,
  • indolore,
  • avec une flexion de 130° et une extension à 0° (pas d'hyperextension)
  • et de reprendre votre vie quotidienne normale et votre travail.

Notez que si vous le désirez, vous pouvez aussi reprendre le travail plus rapidement que prévu, lorsque vous vous en sentirez capable. Téléphonez moi pour en parler si besoin.

Après cette période, vous pouvez retrouver une forme physique globale en pratiquant la piscine, puis le vélo d'appartement (sans résistance au début et en augmentant progressivement), puis à partir de trois mois post opératoires, le vélo en extérieur et enfin le footing à partir de quatre mois post opératoires.

Le kinésithérapeute sera par contre indispensable lors de la deuxième phase de rééducation à partir du 6 ème mois post-opératoire (période à partir de laquelle la qualité de la greffe est considérée comme suffisante pour commencer les exercices de proprioceptivité ( travail de l'équilibre et des appuis). Elle aura pour but de retrouver confiance dans votre genou dans les appuis .

Cette rééducation pourra se faire soit chez votre kiné, soit en externat dans un centre de rééducation, au rythme de deux à trois séances par semaine pendant deux ou trois semaines. Attention à ne pas rendre votre genou douloureux sous prétexte de se "muscler" car comme je le dis souvent "genou douloureux ne fait pas de sport"...

Une première série de 20 séances pourra être suivie d'une dizaine d'autres si nécessaire.

Pour votre information : la sécurité sociale vous permet de faire facilement 40 séances de rééducation après cette intervention; pour en faire d'autres, il faut faire préalablement un dossier de prise en charge, difficile à défendre si vous allez bien ...D'où l'intéret de garder vos séances pour cette période après le 5° mois.

Si vous avez des remarques sur cette page, n'hésitez pas à m'en faire part par téléphone.

 

 

 

 


   

 

 


   

 

 

 

a