Google Principe de pose d'une prothèse de genou

Infos sur la Chirurgie du genou : Site du docteur J.E. Perraudin

La consultation : Préparer votre consultation, Les Symptomes, Pathologies : Les Ménisques, Les ligaments, Rotule douloureuse, Arthrose, Accidents : Fractures, Entorses, Accidents de ski, Interventions : Arthroscopie , ligamentoplastie, Prothèse de genou, Ostéotomie, P ratique : Hospitalisation, Anesthésie, Complications et Rééducation

Comment se pose une prothèse totale de genou?

 

 

Prothèse Partielle

prothèse totale

 

Se préparer à unePROTHESE DE GENOU

 

plan du site du dr perraudin

 

prothèse du genou

guides sur mesure prothese de genou

Prothese de genou posées avec aide de ordinateur

INDEX PROTHESE

 

Mise à jour le 7 mars 2017

Principes de pose d'une prothèse de genou

La prothèse de genou est faite d'une pièce tibiale en chrome cobalt, d'une piece fémorale en chrome cobalt et d'une pièce intermédiaire (le plateau mobile) en poly-éthylène (sorte de plastique très résistant).

Le fabricant propose en général 6 tailles tibiales et 5 pièces fémorales (gauche ou droite) et des pièces intermédiaires avec plusieurs tailles et épaisseurs disponibles.

La pose de la prothèse a trois objectifs :

  • taille des pièces prothètiques adaptées à la taille du genou opéré : Pour une prothese donnée, il existe plusieurs tailles de pièces pour le fémur (5 et droite ou gauche donc 10) 6 pour le tibia, plusieurs tailles de pièce intermédiaire. Le chirurgien choisit la taille la mieux adaptée au genou en fonction des radiographies préopératoires et de calques reproduisant la prothèse.
  • l'axe du membre inférieur : l'axe post-opératoire doit être proche de 0° (+/-3°)
  • les pièces de la prothèse doivent glisser l'une sur l'autre tout en restant au contact grâce aux ligaments. Ces ligaments peuvent être rétractés ou étirés. Le "release" consiste à équilibrer les ligaments pour que la prothèse soit stable.

Les différents temps de l'intervention:

  • ouverture du genou en respectant les muscles et en prévoyant la fermeture à la fin de l'intervention.`
  • ensuite sont réalisées les coupes osseuse puis l'équilibrage ligamentaire .
  • les pièces d'essai sont ensuite posées pour vérifier la stabilité de la prothèse.
  • si les essais sont concluents, les pièces définitives stériles sont posées en respectant les tailles et épaisseur des pièces d'essai.

Objectif du chirurgien :

Faire en sorte que la prothèse soit le mieux posée possible à chaque fois .

Dans ce but, les fabriquants de prothèse ont développé des guides de coupe pour chaque temps de l'opération. ce qui permet de faire les coupes osseuses de façon cohérente pour que la prothèse puisse s'y appliquer parfaitement.

Philosophie : il ne s'agit pas pour un chirurgien de réussir de temps en temps une prothèse de genou mais de "viser l'excellence", c'est à dire que le pourcentage de prothèses bien posées se rapproche de 100% en sachant que 97% est déjà une excellent score.

Notez que la qualité de la pose de la prothèse n'est pas le seul facteur de réussite pour le patient : traitement de la douleur post opératoire, rééducation, âge du patient, mobilité pré-opératoire du genou, qualité des muscles en pré-opératoire et psychologie du patient sont aussi très importants.

Le choix de la taille de la prothèse

Le but est de choisir les pièces les mieux adaptées à chaque genou. Cela peut se faire en se basant sur des radiographies pré-opératoires avec affinement du choix lors des essais pendant l'intervention.

Cela peut aussi se faire de manière plus précise en utilisant l'informatique pendant l'intervention : il s'agit de donner à l'ordinateur des données pour qu'il puisse créer une image virtuelle du genou opéré. Ces données sont des enregistrements de "points" avec un capteur stérile qui communique avec l'ordinateur. Mais l'enregistrement de ces points reste "opérateur dépendant".

L'intéret des guides de coupes sur mesure réalisés avant l'intervention à partir d'images scanner est de diminuer ce facteur humain sans le supprimer complètement bien sûr. Mais surtout ils permettent de positionner les pièces comme prévu en pré opératoire et cela devrait permettre d'améliorer le résultat de nos prothèses.

La taille de la prothèse est en pratique facile à choisir. Le positionnement dans l'espace, des implants choisis est une des orientations de la recherche actuellement

Pour améliorer les résultats, des outils sont à la disposition du chirurgien : les nouvelles technologies peuvent être employées telle la chirurgie assistée par ordinateur et plus récemment les guides de coupe sur mesure .

Docteur Perraudin

 

m