Google Rupture du ligament croisé antérieur : faut-il se faire opérer?
Chaque page de ce site est écrite par le Dr. J.E. Perraudin : date de mise à jour : 6 nov 2016

Infos sur la Chirurgie du genou : Site du docteur J.E. Perraudin

 

plan du site du dr perraudin

plan du site

pour contacter le dr perraudin, Paris

Le Ligament croisé antérieur

Indication opératoire?

Ligament croisé antérieur

Anatomie du ligament croisé antérieur

Rôle du ligament croisé antérieur

Mécanisme de rupture : l'entorse.

Conduite à tenir devant une entorse de genou .

Diagnostic de la rupture du ligament croisé antérieur

Conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur

Faut-il se faire opérer?

Préparer son intervention

Principe de la ligamentoplastie

Les différentes greffes

Ligamentisation de la greffe

Les deux faisceaux du LCA

Technique chirurgicale détaillée

L'intervention de Lemaire et la ténodèse externe

L'intervention en un seul jour : en Ambulatoire

La rééducation post-opératoire

Complications de la chirurgie du LCA

 

 

 

 

 

 

 

 

Rappel sur le rôle du ligament croisé antérieur (LCA)


Les mouvements de la vie quotidienne,

surtout dans les suites de l’accident (où vous êtes prudent en général), ne nécessitent pas la présence du LCA.


Il intervient lors des mouvements de pivot, des prises d’appui, de rotation du corps par rapport au pied.

Ceci survient dans les sports tels que foot, volley, hand-ball, rugby, ski (sports à pivot et contact) ou tennis, badminton, squash (pivot mais pas de contact).


Il n’y a aucun pivot en natation (battements de jambe, crawl, dos crawlé) en vélo ou en jogging, si le terrain est plat.

  • Ce sont donc les activités adaptées à un genou avec un LCA lésé.
  • Vous pouvez donc les reprendre progressivement dès que vous vous en sentez capable.


Attention : la pratique des sports à pivot sur un genou dont le LCA est rompu,

va entrainer une nouvelle entorse avec son risque d’aggravation des lésions méniscales et cartilagineuses.

Il est prouvé que ces accidents d’instabilité abîment le cartilage et les ménisques et donc augmentent nettement le risque d’arthrose prématurée.


L’alternative à l’opération est donc d’éviter ces activités et de faire de la rééducation.

En pratique


-Soit vous pratiquez un sport à pivot

  • tel que foot, hand, rugby, judo, ski, tennis, etc,…
  • et vous voulez reprendre ce type de sport :
      • il est logique de vous faire opérer, sans urgence.


- Soit vous ne pratiquez pas ce type de sport ou vous préférez les arrêter,

  • vous pouvez alors continuer le traitement « fonctionnel » basé sur la rééducation.
  • Ce traitement non chirurgical peut aboutir à un genou stable par rapport à votre activité personnelle
  • et il est donc inutile d’envisager systématiquement la chirurgie sauf si votre genou devenait instable par la suite (nouvel accident ou non).
  • L’apparition d’une appréhension ou d’une instabilité devrait alors vous faire consulter++.

Quand?

  • Il n’y a aucune urgence à reconstruire ce ligament, dans la mesure où l’intervention consiste à remplacer le Ligament par une greffe ; la suture directe du ligament lésé est inefficace.
  • Il faut en général attendre 6 à 8 semaines après l’accident pour reconstruire le ligament (genou sec indolore mobile )

Article dans le quotidien du médecin par le docteur JE Perraudin (09 2011)