Sommaire Genou

Préparer votre consultation

Les Symptomes

Arthrose

Hospitalisation Anesthésie Complications

Rééducation

radio d'une arthrose localisée du genou

Arthrose fémoro-tibiale interne (genou droit vu de face, pincement de l'interligne, flèches)

Site du Docteur Jean Etienne PERRAUDIN
site du docteur perraudin
pour contacter le docteur perraudin
site du docteur perraudin
OSTEOTOMIE DE VALGISATION


Cette intervention a pour but

  • soit, le plus souvent dans l'arthrose, de diminuer mécaniquement la pression sur le compartiment du genou qui est usé, en modifiant l'axe du membre inférieur;
  • soit de soulager les structures externes réparées ou reconstruites (ligament latéral externe et tendon du poplité) sur un genou en varus après une entorse grave.


Les membres inférieurs sont soit axés, soit en varus, soit en valgus.

  • Le varus correspond aux jambes arquées des cavaliers, cette morphologie est très fréquente. Elle entraîne avec l'âge une usure du compartiment interne du genou, par suite de l'augmentation de pression sur ce compartiment.
  • Sur des jambes axées, la pression est équivalente sur le compartiment interne et le compartiment externe. L'usure sera donc bi-compartimentale et plus progressive.
  • Sur des jambes en valgus, en x, l'usure se fera plus sur le compartiment externe que sur le compartiment interne.

Lorsque cette usure devient gênante (douleur, gonflement, boiterie…) chez un patient encore jeune (40-50 ans), il est actuellement trop tôt pour proposer d'emblée une prothèse uni-compartimentale.
C'est dans ce cas que peut-être proposée une ostéotomie, qui va modifier l'axe des membres inférieurs à mettre en pression le compartiment sain : une jambe en varus, avec un compartiment interne usé, bénéficiera d'une ostéotomie de valgisation pour mettre en charge le côté externe du genou et soulager le côté interne.

Cette intervention nécessite de couper le tibia puis

  • soit d'ouvrir, d'écarter les bords et de glisser un "coin" entre les bords et c'est une ostéotomie d'ouverture interne, ce que je fais la plupart du temps.
    • le coin osseux peut
      • soit provenir d'un prélèvement sur le patient lui-même au niveau de la crète iliaque (os du bassin) ; il s'agit donc d'un deuxième site opératoire avec une autre cicatrice et un drainage par drain; cette prise de greffe peut se compliquer d'un hématome (assez fréquent) et/ou de douleurs post-opératoires trainantes.
      • soit une allogreffe prélevée sur un autre patient et stérilisée; pas d'autre cicatrice mais il persiste en plus des risques habituels d'infection, un risque supplementaire, probablement infime mais quand même, d'infection par des germes que l'on ne connait pas actuellement.
      • en savoir plus sur cette ostéotomie d'ouverture
  • soit d'enlever un coin osseux externe et c'est une ostéotomie de fermeture externe, ce que je ne fais plus.

La consolidation se fait en 3 à 4 mois.

Une radio de contrôle avec gonométrie en charge (mesure des axes) est réalisée un mois environ après l'intervention. Elle servira de point de repère.


L'arrêt de travail pour cette intervention est de 3 à 4 mois en général selon le type de travail..

Article intéressant sur le choix entre ostéotomie de valgisation et prothèse uni compartimentale interne

Docteur Jean Etienne Perraudin (page revue le 1 12 2014)

 

Exemple d'ostéotomie de valgisation d'ouverture interne (gen gauche)

broche per opératoire osteotomie genou
osteotomie tibiale d'ouverture interne
 
 

 

La REEDUCATION après ostéotomie d'ouverture interne

L'APPUI sur le membre opéré est interdit pendant 8 semaines après l'intervention. Il faut donc apprendre à se servir de béquilles sans poser le pied par terre AVANT l'intervention ++++


L'ATTELLE est portée pendant huit semaines

  • Cette attelle permet de se protéger contre une chute qui pourrait entraîner un démontage du matériel et nécessiter une ré-intervention.
  • Porter l'attelle ne signifie pas traîner la jambe, mais au contraire marcher avec un quadriceps contracté comme s'il n'y avait pas d'attelle.

La FLEXION

Le travail de la flexion peut être commencé quelques jours après l'intervention, au lit en enlevant l'attelle.


La rééducation post-opératoire suit les principes habituels de rééducation du genou, avec contraction isométrique du quadriceps, flexion passive au lit par le patient MAIS SANS APPUI PENDANT HUIT SEMAINES (rappel).